Fédération
Seine-Maritime
Accueil > Actualités > Débat Budgétaire 2014 à la CREA

Actualités


Débat Budgétaire 2014 à la CREA

Le 12/02/2014

Intervention de Pascal Houbron - Conseil Communautaire du 10 février 2014

"Comme nous le présentions, vous n’avez pas apporté les réponses que nous attendions dans l’élaboration de ce budget 2014.

En effet, lors du débat d’orientation budgétaire que vous avez éludé pour nous parler de l’avenir de l’aéroport, nous avions eu deux remarques essentielles.

La première portait sur le bilan des contrats d’agglomération de l’ancienne CAR et ancienne CAEBS pour en évaluer l’efficacité, et sur la réflexion du prochain contrat nous liant aux autres acteurs institutionnels. Nous souhaitions que des projets structurants comme l’hôtel de la CREA ou bien les futurs quartiers d’intérêt communautaire liés au renouvellement urbain ne soit pas décidé discrétionnairement, mais que ces nouveaux investissements soient intégrés dans le contrat de la future métropole.

Or, rien n’apparaît explicitement sur ce bilan et le budget 2014 n’anticipe en rien la mise en place de ROUEN METROPOLE.

La deuxième remarque formulée portait sur l’in-équité, voire l’inégalité des territoires résultant de la fusion de nos intercommunalités.

Nous avons toujours dit que nous comprenions que la CREA ne pouvait effacer les différences de traitement des services et des équipements en un temps court, mais nous réclamons depuis le début de cette nouvelle entité la mise en œuvre d’une politique de convergence.

Nos concitoyens ne comprennent pas que l’on finance deux piscines en intercommunalité et pas les autres ?

Ils ne comprennent pas pourquoi une école de musique est financée par la CREA et pas les autres ?

Pourquoi les fonds de concours sont si différents d’un territoire à l’autre ?

Or, tous les acteurs du territoire paient les mêmes impôts, les mêmes taxes, les mêmes versements transport, quel que soit l’endroit où l’on se trouve dans l’agglomération…

Nous ne comprenons pas votre acharnement à maintenir le statu quo qui est ressenti comme une véritable injustice sociale.

Si nous voulons créer un sentiment d’appartenance à un GRAND ROUEN, ou ROUEN METROPOLE, nous devons montrer qu’il n’existe pas d’inégalité de traitement entre chaque citoyen.

Vous persistez à ne pas nous écouter sur ce point, ce qui justifie que nous ne vous suivrons pas sur ce budget 2014 que nous allons rejeter en bloc cette année.

Enfin, ce rejet s’explique également sur votre attitude face au gouvernement qui diminue de 1,5 milliards d’euros ses dotations aux collectivités et que vous ne condamnez pas, alors que vous aviez jugé de « désengagement de l’Etat » la stabilisation des dotations du gouvernement précédent.

Il manque donc dans votre approche budgétaire de la cohérence, de la vision et de la justice sociale."

Seul le prononcé fait foi

www.parti-udi.fr
Mentions légalesPlan du siteContact