Fédération
Seine-Maritime
Accueil > Actualités > L’UDI : La 3ème force politique en Seine-Maritime

Actualités


L’UDI : La 3ème force politique en Seine-Maritime

Le 31/03/2014

Communiqué de presse

Au lendemain des élections municipales, l’heure est au bilan. 

Catherine Morin-Desailly, Présidente de la Fédération UDI de Seine-Maritime, félicite les nouveaux conseillers municipaux du Centre et de la Droite républicaine dans l’ensemble du département et de la Région Haute-Normandie. La réélection de la totalité des maires UDI sortants (Didier Peralta à Gruchet le Valasse, Pascal Houbron à Bihorel, Moise Moreira à Petiville, Pascal Martin à Montville, Blandine Lefebvre à Saint-Nicolas d’Aliermont, Jean-Nicolas Rousseau à Anveville, Hubert Saint à Saint-Martin de Boscherville, Franck Meyer à Sotteville sous le Val …) est une vraie satisfaction pour une formation politique qui n’a que 2 ans d’existence.

La stratégie d’union entre l’UDI et l’UMP, lorsqu'elle a été réalisée dès le 1er tour, a porté ses fruits. Preuve en est la réélection d’Edouard Philippe, soutenu par Valérie Egloff et Marc Migraine, au Havre, de Gilbert Renard, soutenu par Julien Laureau et Edouard Schmidt,  à Bois-Guillaume, Xavier Lefrançois (DVD) à Neufchâtel et les très belles  victoires au 2nd tour de  Marie-Agnès Poussier-Winsback (UMP),et de Raynald Maheut (UDI),à Fécamp, celle d’Hubert Dejean de la Batie (UDI)à Sainte-Adresse ou bien encore d’Yves Derrien (DVD) et de Jean Richard (UDI) à Eu …  Le rassemblement entre les deux tours, s'il a permis  à Mont-Saint-Aignan  une large victoire de Catherine Flavigny, sur le maire socialiste sortant, ne s'est pas avérée une stratégie payante à Rouen qui fait figure d'exception dans cette vague bleue.

A l’aune de ces résultats électoraux, et du basculement d’un nombre important de communes du département de Gauche à Droite, on ne peut que faire le constat du rejet de la politique menée par le président de la République et de sa majorité. Dans toutes les villes de Seine-Maritime, l’UDI a été un partenaire incontournable de l’UMP pour permettre la reconquête des villes. L’opposition ne se résume plus à la seule UMP. Il faut désormais compter avec l’UDI.

Force est de constater également, que ces élections ont confirmé l’implantation territoriale de l’UDI dans l’ensemble de la Seine-Maritime et de la Haute-Normandie (on notera la belle victoire de François-Xavier Priollaud à Louviers)  et le renouveau des centristes, que certains disaient « morts ou agonisants en 2008» sur la scène politique départementale. Ces élections municipales signent le retour du Centre comme 3ème force politique de notre pays et de notre département  en regard du nombre d'élus qu'il obtient.

Contact presse

federation76@parti-udi.fr
Tel : 02.35.15.38.30

 

 

www.parti-udi.fr
Mentions légalesPlan du siteContact